gallery/nouveau logo rms

Quelques mots sur la 4ème édition des Rencontres Musicales et Scientifiques

 

 

Depuis 2015, les Rencontres Musicales et Scientifiques proposent proposent de réunir les mondes de la recherche et de la musique autour d’un évènement unique et ouvert à tous, au service de la création contemporaine et de la diffusion des savoirs. Elles s’organisent autour de concerts mêlant répertoire et musique contemporaine, de tables-rondes où se retrouvent musiciens et chercheurs, ainsi que de moments de convivialité partagés entre les intervenants et le public.

Pour leur quatrième édition, les RMS ont été accueillies au cœur de la Cité des Papes, au sein du magnifique Parvis d’Avignon le 13 octobre 2018.

 

Table-ronde : « qu’est-ce que la musique savante ? », de 16h à 18h

 

Après une troisième édition en 2017 consacrée à la notation musicale, la table-ronde a cette année abordé la notion de « musique savante ». Se référant communément à la musique écrite, cette notion poreuse reste bien difficile à définir. Après une introduction par la sociologue Célia Poulet autour de l’histoire de la « musique savante », les différents participants ont échangé sur la signification de la cette notion en fonction de leurs travaux et disciplines artistiques. 

 

  • Du point de vue des neurosciences, grâce à l’intervention de Daniele Schön, chercheur au CNRS sur les liens entre langage et musique ;
  • Du point de vue du musicologue, porté par Nicolas Darbon, maître de conférence à Aix-Marseille Université, spécialiste des rapports entre musique savante et musique populaire ;
  • Elisabeth Angot, compositrice, et Lucie Girard, violoncelliste, ont évoqué la nature de la démarche du compositeur dans la création de la musique savante, et en particulier dans la division du travail artistique entre le compositeur et l’interprète.

De gauche à droite : N. Darbon, D. Schön, C. Poulet, E. Angot et L. Girard/ Photo Iris Loffeier

A la croisée des regards, la « musique savante » a ainsi été abordée en tant que construction sociale, mais aussi comme la réalité d’une façon spécifique de produire de la musique, qui donne son fil directeur à l’histoire de la musique occidentale, depuis la musique sacrée jusqu’à la musique contemporaine.

 

Avec une soixantaine de personnes présentes dans la salle, cette table-ronde a donné lieu à un riche échange entre les intervenants et le public, autour du rôle de l’œuvre musicale, de l’accès au répertoire classique et à la création contemporaine.

Photo Iris Loffeier

La journée a continué avec le concert du Quatuor Girard. Constitué de 4 frères et sœurs, tous formés au Conservatoire d’Avignon, cet ensemble est lauréat de nombreux prix internationaux et vient de sortir son deuxième album, The Starry Sky (Beethoven, Hersant). Partenaire historique des RMS, le Quatuor Girard a proposé un concert alliant répertoire classique et création contemporaine.

Concert du Quatuor Girard, 20h

Avec un programme composé du Quatuor de Debussy, du Quatuor n°9 de Beethoven et du Quatuor d’Elisabeth Angot en création mondiale, le Quatuor Girard a proposé un voyage musical à l’image de thématique de la table-ronde.

 

Du 19ème siècle à la création contemporaine, ce programme a tiré le fil de 200 ans de composition musicale, en illustrant à la fois ses évolutions et ses points communs.

gallery/girard

Une centaine de personnes a assisté au concert, pour la plupart en prolongation du moment partagé à la table-ronde. Musiciens professionnels et amateurs, élèves du Conservatoire, étudiants et chercheurs, amateurs de répertoire et de création contemporaine… étaient réunis pour partager ce moment musical.

 

La prestation du Quatuor Girard a été ovationnée par un public chaleureux, et le concert s’est prolongé autour d’un cocktail dînatoire où le public, les organisateurs et les artistes ont pu échanger jusqu’à tard dans la soirée dans une ambiance conviviale. 

free counter

Laissons le mot de la fin à Hélène Beilvaire, danseuse et chorégraphe, présente depuis la première édition des Rencontres Musicales et Scientifiques en 2015 : « Permettre une écoute musicale curieuse, instruite et donc augmentée. Tel est le cheminement fondamental et généreux qu'offrent les Rencontres Musicales et Scientifiques. »

Après la réussite de cette édition avignonnaise, les Rencontres Musicales et Scientifiques vous donnent rendez-vous l’année prochaine pour leur cinquième édition. D’ici là, vous pourrez découvrir très rapidement les photos de l’édition 2018 sur ce site.

Merci infiniment à nos mécènes et à toutes les personnes qui ont généreusement contribué à l’organisation du festival sans qui rien n’aurait été possible.

 

Merci d’avoir participé au succès de cette année, et à l’année prochaine !

gallery/p1050849
gallery/img_4890
gallery/table ronde arrière - copie

Photo Iris Loffeier